La plus sage décision

C’est après beaucoup de réflexion depuis 3 mois, individuellement et en collectif, que nous avons finalement pris la décision d’arrêter la partie primaire de l’école de Grivery aux vacances de Noël.

Le concept des matinées formelles et des après-midis informels n’avait pas été testé auparavant auprès d’enfants d’âge élémentaire, et nous avons dû nous rendre à l’évidence que notre cadre encore flou et en cours d’élaboration n’était pas adapté à un grand groupe d’enfants non lecteurs et aux jeunes qui ont besoin d’un cadre spatial et temporel stable et fort. Un manque de compétence pédagogique avec des classes de jeunes enfants parmi les co-fondateurs, plus axés “collège”, nous a empêché de détecter ou de comprendre assez vite les difficultés remontées par les référentes successives.

S’ajoutant à cela, le contexte d’école privée hors contrat est difficile et encore plus lorsqu’il est issu de volontés parentales avec des systémiques familiales complexes et beaucoup d’hyper sensibilité. La partie élémentaire de Grivery a manqué d’un leadership pédagogique fort, non remis en cause, et d’une vision cohérente et pleinement partagée par les parents. Cette cohésion et cette complicité n’a pas eu le temps de se faire, au grand regret des familles et des parents qui étaient montés à bord du projet et s’étaient fortement investis.

La nécessaire mutation du modèle à l’épreuve de la réalité et le principe d’essai-erreur et d’amélioration continue en gouvernance partagée ont été trop durs à gérer au niveau du primaire, l’écart entre le rêve et la réalité étant vraiment très grand.

Et pour finir, les conditions de travail actuelles étant très difficiles pour le personnel (démission, arrêt de travail), les bénévoles (feedback négatif et épuisement) comme pour les enfants (beaucoup de bagarres et de tensions malgré des ressources et outils proposés au sein du collectif), les risques psychosociaux étaient clairement trop élevés et à réduire immédiatement. Nous nous sommes donc résolus à cesser la partie élémentaire et recentrer l’énergie du collectif sur la partie collège dont le feedback est positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.